L’Elément Humain, un voyage vers l’estime de soi et la performance.

1ère partie : Les 4 questions essentielles.

Si vous êtes tombés sur cet article c’est probablement que l’être humain vous intéresse et peut-être plus encore que vous vous posez des questions sur ce qui fait le lien entre estime de soi, performance individuelle et collective ? C’est ce dont il sera question dans cet article de présentation sur l’Elément Humain qui j’espère va vous faire un peu voyager.

Pour paraphraser Korzybski : « La carte n’est pas le territoire ». En effet, chaque être humain étant unique, chaque vision est unique, même si plusieurs visions du monde peuvent avoir des éléments communs. Et c’est ce que je vais essayer de vous montrer avec ce petit voyage au cœur de l’Elément Humain qui sera peut-être fait de détours. Ce voyage vers l’estime de soi et la performance va être un peu long et sera donc divisé en plusieurs escales (articles).

boussole dancer

S’il est un sujet qui m’intéresse et m’anime particulièrement dans mon activité de coach et de conseil sur les diversités et le handicap, c’est le sujet de la conscience de soi. Au cours de mes expériences et mes échanges, c’est je crois le sujet le plus important qui m’est apparu et qui fonde la base de mon travail de ces 10 dernières années. « On ne voit bien qu’avec le cœur » faisait dire Saint Exupéry au Petit Prince, et il m’aura fallu des années pour comprendre qu’au final mon travail est centré sur cette ouverture des consciences. Et c’est alors que tout prend sens sur mon chemin et que je suis amené à découvrir d’autres pairs, experts, auteurs, pratiques, sagesses, philosophies qui vont dans le même sens. Points de convergences, similitudes, simplicité, c’est souvent sous nos yeux mais nous avons besoin d’un élément déclencheur pour comprendre, synthétiser et que cela devienne une évidence.  Cela fait partie du processus et c’est là pour moi qu’intervient l’Elément Humain qui n’est pas une théorie ou méthode de plus, mais réellement un processus qui est à vivre. Ce processus j’ai eu la chance de vivre en deux fois lors deux séminaires : 4 jours pour la pierre angulaire et 3 jours pour le module 2 : des solutions pour l’organisation, fin 2020. Nous y reviendrons.

Mise au point par William Schutz, psychologue et statisticien américain, cette approche fait le lien entre l’estime de soi, la conscience de soi, la confiance, la performance individuelle et celle d’une équipe.

Mais commençons d’abord par la conclusion. Que serait un voyage s’il était interminable, s’il ne devait pas y avoir de fin ? C’est le but afin de vous faire voyager et de vous poser des questions qui je l’espère vous seront utiles (hé oui, les questions un des outils préféré des coachs) et de vous faire découvrir l’Elément Humain d’une manière un peu différente, la mienne.

L’Elément Humain : une tentative pour synthétiser la sagesse ancienne et de nouvelles compréhension afin d’exprimer notre plein potentiel.

William Schutz termine son livre L’Elément Humain publié en 1994 par une citation de l’anthropologue Angeles Arrien :

« À quel moment de ma vie me suis-je arrêté de danser ?

À quel moment de ma vie me suis-je arrêté de chanter ?

À quel moment de ma vie histoires, récits et aventures ont-ils cessé de m’enchanter ?

À quel moment de ma vie ai-je commencé à me sentir mal à l’aise dans le doux territoire du silence ? » 

Si ces questions sont intemporelles, elles sont aussi particulièrement adaptées à notre situation actuelle.  En effet, que nous dit Angeles Arrien et qui donne aussi du sens à l’Elément Humain ? Lorsque nous nous tournons vers de vielles sagesses ou sociétés indigènes et allons voir un « Medecine Man » ou Chaman, ils nous poseront une de ces quatre questions. Et cela est riche d’enseignements car à partir du moment où nous cessons de faire une de ces actions,  c’est que nous expérimentons une perte d’âme ou d’esprit.

Ces questions sont toutes liées à l’estime de soi et la conscience de soi.

Je vous invite à vous poser ces questions et à faire une action si vous vous rendez compte que vous avez arrêté une de ces quatre chose. Cette action peut être simple et je vous donne sans prétention, quelques exemples d’actions à mettre en pratique ci-dessous.

À quel moment de ma vie me suis-je arrêté de danser ?

Notre corps est important même si nous sommes bien plus qu’un corps. Il faut en prendre soin et donc à quel moment ai-je arrêté d’être dans mon corps le seul véhicule que j’ai et qui est parfait comme il est.

>> Ce que vous pouvez tester  aujourd’hui : mettez tout simplement de la musique dans votre vie, n’importe quel morceau qui bouge un peu, lâchez vous et dansez comme jamais sans vous préoccuper de l’extérieur et de savoir si vous danser bien ou mal. Alors,  comment vous sentez-vous ?

À quel moment de ma vie me suis-je arrêté de chanter ?

Le chant c’est la voix, c’est le verbe. A quel moment ai-je arrêté d’être créateur du verbe, à ne plus croire en moi, en ma voix ? A quel moment est-ce que j’arrête de médire contre moi et les autres ? Cela rappelle peut-être à certains d’entre vous la parole impeccable des Toltèques.

>> Ce que vous pouvez tester  aujourd’hui : Vous pouvez bien sûr chanter sous votre douche par exemple. Mais je vous donne un défi encore plus sympathique à réaliser. Nos mots ont une puissance magique, mais ils peuvent aussi devenir des maux. Alors offrez votre plus beau cadeau à un proche, faites lui un compliment, dîtes lui quelque chose de positif . Puis, observez le résultat gratifiant pour vous autant que pour lui/elle.

À quel moment de ma vie histoires, récits et aventures ont-ils cessé de m’enchanter ?

Toutes les cultures ont des histoires, des contes, des mythes, des légendes et c’est ce qui permet de nous émerveiller. Ce sont en effet les plus vieux savoir que nous avons et peut être restent-ils en nous sous une forme de mémoire. Alors, quand avons-nous perdu cette capacité à nous émerveiller comme des enfants de façon naturelle ? Les histoires, l’art et les mythes sont aussi ce qui nous relie au sacré, à ce qui nous dépasse et nous unit (et je crois que nous en manquons cruellement aujourd’hui, cela pourra faire l’objet d’un autre article). Que se passe-t-il quand je suis émerveillé ? Ma première émotion sera de la surprise ou de la sidération et je vais soit la partager, soit rester plus intérieur, puis viendra un sentiment de plénitude et enfin le silence qui m’aura fait vivre une expérience unique.

>> Ce que vous pouvez tester aujourd’hui : Donnez-vous la permission de retomber en enfance et écouter vos émotions. Prenez un instant en étant totalement présent à vous. Remémorez-vous par exemple le goût d’une confiserie et passez à la boulangerie la plus proche vous la procurer. Relisez une histoire qui vous a marqué. Bref, (re)provoquez des souvenirs d’enfance pour retrouver cette sensation d’émerveillement.

À quel moment de ma vie ai-je commencé à me sentir mal à l’aise dans le doux territoire du silence ?

Cela nous renvoie au mystère de qui nous sommes, au grand mystère de la vie,  à la contemplation. En effet,  la vie est un mystère qu’il faut vivre plutôt qu’un problème qui doit être résolu.

>> Ce que vous pouvez tester aujourd’hui : Donnez vous le droit au silence et de vous familiariser avec le doute. Vous avez le droit de ne pas savoir et face à une question ou conversation plutôt que de trouver absolument une réponse, lancez vous le défi de répondre : « Je ne sais pas » .

L'Element Humain est une tentative pour synthétiser la sagesse ancienne et de nouvelles compréhensions afin de retrouver ces parties bloquées, de leur enlever les freins, d'élargir ces parties bloquées et d'aider chacun de nous à être entier, à nous exprimer pleinement.

William Schutz

Les 3 principes de l'Elément Humain.

L’Elément Humain est fondé sur trois principes fondamentaux que sont : la vérité, le choix et la conscience.

Principes Element Humain

La vérité, est le grand simplificateur. Les relations sont stimulées et clarifiées lorsqu’elles se déroulent dans un climat de vérité.

« Ma vérité est la somme de mon expérience – l’étant de chaque cellule de mon corps, de mes souvenirs, de mes pensées, de mes sentiments, de mes croyances et de mes sensations. »

Plus l’organisation dit la vérité totale, plus elle est saine et productive.

Le choix. Je choisis ma propre vie, mes pensées, émotions, sensations, ma santé, toute chose, ou je choisis de ne pas savoir que j’ai un choix.

Conscience de soi. La part de mon expérience que je me laisse connaître est la conscience de soi. La part de mon expérience que je choisis de ne pas connaître est ma part inconsciente.  Qu’est-ce qui va faire que j’augmente mon niveau de conscience ? « Si je n’ai pas conscience de moi-même, mon inconscient peut m’influencer d’une manière que je ne comprends pas. ».

L’Element Humain permet d’apporter plus de mon expérience à ma conscience et de faire passer une part inconsciente à mon conscient.

Révélation de soi. Pour être complétement ouvert avec vous, je dois être à la fois conscient de moi et me révéler.

Au cœur de l’Elément Humain  est le comportement et le processus qui permet d’accroître notre conscience qui revient à peler un oignon, pour aller au cœur du réacteur. Chaque pelure nous amène au plus profond. C’est ce que nous explorons dans les prochaines escales. Dans un prochain article nous irons explorer plus en profondeur l’estime de soi.

Liens vers quelques références à lire

Vous souhaitez plus d’informations notamment sur l’Elément Humain, en discuter, n’hésitez pas à me contacter et à laisser des commentaires.

Le seul site de référence est celui-ci : http://elementhumain-france.fr/

 

 

Like this article?

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest

Leave a comment